À ma fille,

Voici ce que la danse t’enseignera…

L’autonomie, parce que même si ça fait mal à mon coeur de maman de te laisser sur le pas de la porte tous les samedis matins, je sais qu’au fond tout ira bien. Et que même si j’ai l’impression que tu franchis ta première marche dans le monde des grands pis que le temps va trop vite, je suis fière de toi. Je sais que tu apprécieras de plus en plus tes petits moments à toi sans moi et c’est correct. Ça m’apprendra moi aussi à te laisser ta liberté du haut de tes 3 ans. Être autonome, c’est la première chose que la danse t’enseignera.

La confiance en toi, parce qu’il y en aura certainement des plus petites, des plus grandes et des plus costaudes, mais il y aura surtout autour de toi, une tralée de ballerines prêtes à conquérir le monde. Et je suis certaine que quand viendra le temps de se tenir la main pour faire un grand cercle, tu tendras la main à celle qui est assise près de toi, et ce, sans retenue, sans jugement. J’ose croire que tu garderas ce réflexe-là toute ta vie et que tu seras aussi bonne avec toi même que tu l’es avec les autres. La confiance en toi, c’est la deuxième chose que la danse t’enseignera.

La patience, parce que même si l’envie de te lever, de sauter et de danser te prendra plusieurs fois dans la cour, tu apprendras à respecter les autres. On t’enseignera que de tirer les cheveux à une autre pour prendre sa place, c’est mal et que de toute façon ça ne changera rien. On t’apprendra à tomber, à te relever et à recommencer. On te répètera sans cesse que de te donner une chance de réussir, ça ne suffit pas et que dans la vie on doit se laisser le droit à l’erreur si on veut parvenir à réaliser notre numéro. La patience est la troisième chose que la danse t’enseignera.

L’empathie, tu apprendras à ouvrir ton coeur à celle qui aura plus de difficulté à voir se refermer la porte sous ses yeux. Je sais que tu lui tendras la main. Tu seras douce envers celles qui auront de la difficulté à suivre le rythme parce que tu sais reconnaitre les émotions des autres amis ma chérie. L’empathie est la quatrième chose que la danse t’enseignera.

Elle t’apprendra sans doute bien d’autres choses. Avec le temps, tu développeras un sentiment d’appartenance qui n’égale en rien celui que tu partages avec les élèves de ta classe. Tu bâtiras des amitiés avec d’autres qui seront aussi fortes que celle que tu aurais eue si maman t’avait fait une soeur. Tu vivras des centaines de moments à couper le souffle. Tu grandiras dans un monde où le travail d’équipe est la clé du succès.

Mais la seule chose que la danse ne t’enseignera pas, mais que maman ne veut jamais que tu oublies, c’est que le jour où la danse ne te rendra plus heureuse, on accrochera tes souliers et on trouvera ta place ailleurs, tout simplement.

Je t’aime