C’est bien connu qu’il est préférable de continuer le sport durant la grossesse et après l’accouchement. C’était d’ailleurs mon intention. Enceinte, je ne pouvais bouger comme je l’avais prévu puisque j’avais un décollement du placenta. J’avais donc hâte d’accoucher question de bouger à nouveau. Bébé n’avait alors que deux semaines lorsque je me suis inscrite chez Bougeotte et Placotine, centre de mise en forme spécialisée en périnatalité à Québec. À trois semaines post-partum, je sortais seule avec bébé pour la première fois pour assister à mon cours Premiers pas de mamans. Cette première sortie m’avait généré beaucoup de stress, mais aujourd’hui je suis ravie d’avoir sauté à deux pieds dans cette aventure.

Huit mois ont passé et je m’entraine toujours chez Bougeotte. Puisque tous les cours sont offerts par des entraîneurs qualifiés et formés, je savais que j’étais à la bonne place pour ma remise en forme (dans le respect de ma diastase et de mon plancher pelvien affaibli lol). Quand tu te fais dire 40 fois par cours « engage traverse et plancher pelvien », tu te le répètes en soulevant la coquille, lors des marches, partout, tout le temps. J’ai gravi les cours un à un pour en arriver à des cours assez intenses. La vérité est que je n’ai jamais été aussi musclée et bien dans mon corps. C’est un cadeau inestimable que je suis contente de m’être offert. J’aime aussi me rappeler qu’il n’y a pas meilleur moyen pour instaurer des saines habitudes de vie à son enfant que par l’exemple. Puisque je n’aime pas délaisser mon bébé et que je n’avais pas assez de temps durant les siestes (de 30 minutes) pour m’entrainer à la maison, Bougeotte et Placotine était la solution la plus adaptée pour ma réalité de jeune maman.

Bougeotte et Placotine, permet aux femmes enceintes de s’entraîner de façon sécuritaire et de profiter des biens faits d’une grossesse active et aux mamans de s’entraîner avec bébé à leur côté, pour reprendre leurs activités quotidiennes et sportives de façon optimale et sécuritaire. Les mamans et les familles peuvent également bénéficier de l’espace café et aire de jeux pour jouer avec bébé, se détendre, allaiter, rencontrer d’autres parents, etc. C’est d’ailleurs ce volet qui m’a permis de rester saine d’esprit. Je me rappellerai de cette fois où j’ai fondu en larme entre deux planches abdominales et dit à mon amie « Elle chigne de même sans arrêt depuis une semaine. Je ne suis plus capable de l’entendre ». Il n’y a rien de plus rassurant et d’encourageant de s’entourer de personnes qui nous comprennent et qui vivent les mêmes étapes/défis. Il est évident que j’ai fait des rencontres significatives, j’ai eu de beaux échanges et j’aime d’amour les bébés que côtoie ma fille (parce que oui, souvent, les mêmes filles se réinscrivent ensemble!). En huit mois, je les ai vus grandir, ramper, etc.

Bougeotte m’a aussi permis d’être témoin de l’impressionnante force et de la volonté des mamans. Ça m’a aussi obligé à prendre du temps pour moi. Encore à ce jour, c’est un des seuls moments de la semaine que je m’oblige à prendre soin de moi, dans tous les sens du terme. Sortir de la maison, m’entrainer et discuter avec d’autres mamans a littéralement fait foi de thérapie pour moi. Futures mamans et mamans de la belle ville de Québec, inscrivez-vous! Tu mérites de penser à toi.

Pour plus de détails, visitez leur site web ICI!