Mes fins d’articles abruptes en ont surpris plus d’un, je commence à y prendre goût! Ça me rappelle les bonnes vieilles nouvelles avec les chutes à la fin qu’on devait écrire au secondaire. BON, revenons au sujet principal! Vous avez donc surement lu la Part 1 et la Part 2, c’est le moment de vous raconter la Part 3.

Je disais donc : «DES JUMEAUX?!». Le médecin me dit qu’on doit faire une écho intrapelvienne plus précise pour s’assurer que c’est bien ce qu’il voit à l’écran. Je me rends donc en radiographie pour ce fameux test. Le radiologiste me répond la même chose. Il y a donc bien un premier cercle, avec une poche, mais qui est vide pour le moment. Il y a un deuxième cercle, mais sans poche, donc ça semble être est un Vanishing Twin. Et pour le sang, c’est en fait un hématome qui s’est créé autour du premier cercle. On voit bien à l’écran un liquide l’entourant. C’est comme un bleu interne, on ne sait pas pourquoi ça arrive, ça pourrait être le résultat du Vanishing Twin. C’est dangereux? Pas à proprement dit, mais il faut vérifier que ça n’évolue pas pour ne pas affecter le-les bébés si j’en ai bel et bien 1-2, dans mon ventre. Donc, on fait quoi? On doit revenir le lundi matin pour refaire l’échographie intrapelvienne et voir si l’hématome s’est dissipé, que le deuxième cercle est parti ou a pris forme sous autre chose et surtout que le premier cercle contient bien quelque chose parce que pour le moment, il n’y a rien! Entre temps, on doit vérifier que je ne saigne pas à nouveau, que je n’ai pas de crampes et que ma situation est stable.

On passe le weekend, on n’en parle pas trop, on n’alerte pas nos proches, on a le moral un peu bas parce qu’on ne sait pas si je suis enceinte, et si je le suis, c’est d’un ou deux bébés? Des jumeaux… On en a toujours parlé Pierre-Étienne et moi. Il y en a dans sa famille, des voyantes (lol) de mon côté et du sien avaient prévu des jumeaux pour nous. Bref, c’était déjà survenu beaucoup dans nos conversations et j’ai toujours RÊVÉ d’avoir des jumeaux. Je trouvais dont ça fascinant et beau à voir! Mais quand ça arrive pour vrai… C’est une autre histoire. J’étais apeurée. La grossesse serait différente, la vie après… 3 enfants en bas de deux ans!!!! Et un retour au travail pas du tout comme je l’aurais imaginé. En étant entrepreneur, je ne quitte jamais vraiment le travail, ni avant l’accouchement ni après. J’essaie de prendre un 3 mois complets, et je réponds à des courriels ici et là. Ensuite retour progressif de 3 à 5 mois et retour complet 5-6 mois. Oublie ça avec des jumeaux! Bref. Beaucoup de questions de bousculaient dans ma tête.

Le lundi arrive. On fait l’écho. Le deuxième cercle à disparu, l’hématome autour du premier cercle n’est plus là et… Un petit point blanc clignote au centre du premier cercle! YÉ! Le médecin me confirme donc qu’il n’y a pas/plus de deuxième bébé, plus d’hématome donc plus de risque et qu’il y a bien un beau petit coeur qui bat dans la poche. Tout est bien qui finit bien! J’ai été un peu triste tout de même de la disparition du deuxième cercle, mais je dirais plus soulagée qu’autre chose. Et le plus important : il y en avait un bien là et bien en santé. C’était ça qui comptait.

Sinon, une autre surprise, c’est le sexe du bébé! Ma grossesse cette fois-ci a été complètement à l’opposé de celle de Roby. Aucun mal de coeur, pratiquement pas de fatigue, une prise de poids super tardive et une bedaine plus «étalée» que bien ronde comme la première grossesse. J’étais donc PERSUADÉE d’avoir une fille. Je me disais c’est TELLEMENT différent que ça ne peut être autrement. Mais non, un autre beau garçon d’amour! Super heureuse d’être une #MomOfBoys.

Alors voilà, pour l’instant, c’est pas mal ça qui se passe avec la deuxième grossesse! Parce que depuis ce temps, il ne s’est pas passé grand-chose. Je n’ai eu aucun symptôme, contrairement au début de grossesse de Roby qui a été infernal, je me sens super en forme, la bedaine vient de popé (je suis à 23 semaines) donc elle ne m’a pas encore dérangé en tant que tel. Tout va comme sur des roulettes! En espérant que je n’aille pas de Part 4 dramatique à vous raconter d’ici l’accouchement. lol

Côté émotions par exemple, c’est une autre histoire… Je vous en parle dans un prochain article. Parce que physiquement, ce sont les avancements mentionnés dans mes trois derniers articles, mais mentalement, ça se bouscule pas mal!

Comment avez-vous vécu vos grossesses? 🙂

 

Crédit photo de couverture : la belle Laurie-Anne Thuot lorsque j’étais enceinte de Roby