Je pense que pour n’importe quel couple, c’est vraiment primordial de se retrouver seuls, sans enfants, une fois de temps en temps.

C’est vraiment important de se rappeler qu’avant les enfants, il y avait un couple amoureux qui faisait des activités ensemble et profitait tout simplement de la présence de l’autre. Les enfants, ils ont là pour une seule et bonne raison : parce que les parents se sont aimés assez pour fonder une petite famille. On dirait qu’on l’oublie souvent quand la marmaille arrive… Ils prennent toute la place et on ne s’en rend pas trop compte. Mais c’est quand on se retrouve seuls entre adultes, en amoureux, qu’on comprend un peu tout ça et qu’on revient à la base de tout. Avec la routine, le boulot, les responsabilités et juste la bonne grosse vie en général, c’est très difficile de prendre du temps pour soi. Ce n’est pas long que le soir, une fois que les enfants sont couchés, qu’on décide d’écouter la télé tranquille parce qu’on est fatigués plutôt que de se prendre un moment de couple. Que le weekend, on se prévoit des soupers d’amis plutôt que des soupers en tête à tête. Que nos escapades, on les planifie avec les mousses plutôt qu’entre parents. Et c’est bien parfait, parce que c’est ça la vie!!! Mais juste une petite fois de temps à autre, prendre une soirée, un weekend à deux, ça fait du bien. C’est nécessaire.

Pierre-Étienne et moi on s’est perdu pas mal cet automne et au début de l’hiver. Une belle grosse tempête à traverser. Les vagues étaient hautes et fortes, notre bateau a chaviré à quelques reprises, la coque a été abîmée un peu, mais rien pour nous faire couler. On est sorti tranquillement de la tempête depuis quelques semaines et plutôt que de continuer en mer, malgré le soleil, on s’est arrêté sur une petite Île, pour se retrouver. Une ben belle métaphore pour vous dire qu’on s’est planifié super dernière minute une petite escapade à New York pour trois jours. J’avoue que j’appréhendais un peu ce weekend-là. Il me faisait peur… Est-ce que la tempête allait nous suivre ou vraiment, d’être les deux ferait en sorte qu’on souffle un peu, qu’on se vide la tête et qu’on se retrouve. Heureusement, c’est la deuxième réponse.

Notre trois jours nous a fait un bien immense. On n’a pas trop pensé à Roby, quand il arrivait dans la conversation, on se rappelait que ce weekend-là était pour nous. On le savait en sécurité, on prenait des nouvelles, on recevait des vidéos et des photos. Nul besoin de s’inquiéter ou de penser trop à lui. On a donc pris ce trois jours pour jaser de tout et de rien, rire beaucoup, marcher main dans la main, se bécoter et se concentrer sur l’un et l’autre. Ne pas penser au ménage, aux courses à faire, au boulot, au stress de la vie. Juste ça! Aussi simple que ça puisse paraître, ç’a été un sauveur. On est revenus amoureux, on fait attention l’un à l’autre, on était super heureux de retrouver Roby. Je souhaite vraiment à tous les couples de se prendre du temps pour soi. Pour nous c’était nécessaire, mais je suis persuadée que même si vous croyez ne pas en avoir besoin et être bien dans votre symbiose familiale, vous réaliseriez combien c’est précieux être juste à deux. Pour mieux se retrouver ensuite avec les enfants. 😉

On se demande déjà quelle sera notre prochaine destination! On aimerait repartir un 3 jours avant l’arrivée de Laurier. Des suggestions?

La boutique Oak+Fort

Pour les curieux sur NYC, voici les spots que nous avons faits et que nous avons aimés :

Restos :

  • Otto
  • Harold’s
  • Sweet Green
  • La Esquina
  • Sadelle’s

Boutiques :

  • Everlane
  • Glossier
  • Oak + Fort
  • And Other Stories
  • Uniqlo

À visiter :

  • La 5th
  • HighLine
  • Chelsea Market
  • Juste marcher n’importe où dans SoHo
  • On n’est pas allés cette fois, mais toujours plaisant : Central Park
  • On n’est pas allés cette fois non plus, mais Dumbo l’autre côté du pont